Bourse : CAC 40, BNP Paribas, Hermès, L’Oréal, Atos, Air France-KLM… au programme de Momentum cette semaine

Le CAC 40 panse ses plaies. Alors que l’indice actions phare de la Bourse de Paris a été rouge vif jusqu’à jeudi, il s’est repris ce vendredi, sur fond d’espoirs que Joe Biden et les Républicains s’entendent in extremis sur un relèvement du plafond de la dette américaine. Le chef de file des Républicains à la chambre des représentants s’est déclaré optimiste sur l’issue des négociations et a jugé qu’un défaut de paiement des Etats-Unis devrait être évité. La décision de l’agence de notation Fitch de placer la note de la dette de l’oncle Sam sous surveillance négative (c’est-à-dire avec le risque d’un abaissement de cette note) a toutefois pesé sur la Bourse.

Les statistiques publiées cette semaine sur les fronts de l’inflation et de la croissance économique n’ont pas été des plus encourageantes. L’inflation a accéléré plus que prévu aux Etats-Unis en avril. Sur un an, la hausse des prix à la consommation ressort à 4,4%, après une progression annuelle de 4,2% un mois plus tôt. Sur un mois, l’inflation s’est élevée à 0,4%, soit un peu plus que prévu (les économistes tablaient sur 0,3%). La sévère bataille contre l’inflation menée par la Fed et la BCE “n’est pas encore gagnée”, souligne La Banque Postale Asset Management.

Et ce, alors que le durcissement des politiques monétaires face à l’envolée de l’inflation a porté les taux d’intérêt à des niveaux inédits depuis des années. Les membres de la Fed ont globalement indiqué que le taux directeur de la banque centrale américaine devrait (...)

(...) Cliquez ici pour voir la suite

Success story : cette PME du Périgord crée des selles convoitées par les cavaliers du monde entier
Le premier avion de ligne de conception chinoise entre en service
Elle est condamnée pour ne pas avoir rendu sa voiture de location
Les 20 artistes musicaux les plus écoutés (et vendus) en France sont…
Google développe une IA pour créer la nouvelle génération de publicités