Un boucher ambulant tue par erreur des cochons de compagnie

Deux cochons. | Kenneth Schipper Vera via Unsplash
Deux cochons. | Kenneth Schipper Vera via Unsplash

C’étaient les cochons de la famille: Patty et Betty vivaient depuis 2022 dans la ferme de Nathan et Natalie Gray, dans l’État de Washington, avec leurs chats, leurs chiens, leurs canards et une poule, jusqu’au jour où les deux petits cochons ont été retrouvés gisants dans une mare de sang, l’un d’entre eux entravé par des chaînes.

Le 1er mai, alors que les Gray s’étaient absentés de leur domicile, un employé de la ferme qui passait chez eux pour vérifier que tout se passait bien a trouvé les deux dépouilles.

Les images d’une caméra de surveillance ont bien vite permis d’expliquer ces mises à mort, montrant l’arrivée d’un camion devant la ferme familiale: des bouchers ambulants se sont présentés à la ferme pour accomplir leur office. Problème: l’adresse n’était pas la bonne.

Abattage à domicile

Certains agriculteurs, qui ne souhaitent pas transporter leurs animaux vers des abattoirs, font appel aux services de bouchers ambulants pour tuer leurs animaux sur place.

En l’occurrence, les bouchers avaient été missionnés pour se rendre sur un domaine dont les propriétaires étaient absents pour abattre des cochons, mais leur GPS aurait «foiré», les dirigeant vers la ferme des Gray, végétariens, qui avaient pris les deux cochons pour tenir compagnie à leurs petites filles.

La famille a signalé l’abattage de ses cochons au bureau du shérif local, et souhaite que ses cochons ne soient pas traités différemment que s’il s’agissait de chiens ou de chats abattus sans justification légale. Elle plaide également pour un renforcement des protocoles de sécurité concernant les bouchers ambulants, dans la mesure où ils amènent des armes à feu sur la propriété de tiers.

Betty et Patty seront enterrées sur la propriété familiale, «comme le reste de nos animaux», a fait savoir Nathna Gray.

Lire la suite sur Slate.fr