Botulisme : symptômes, traitements, cas en France

Au moins sept cas probables d'intoxication à la toxine botulique ont été détectés à Bordeaux, d'après des informations de nos confrères de Sud-Ouest. Parmi eux, six personnes ont été hospitalisés, dont trois seraient dans un "état grave" et placés en réanimation sous assistance respiratoire avec ventilation assistée. Les patients (d'origines française, américaine, canadienne et allemande) auraient tous dîné dans le même restaurant : les aliments suspectés sont "des conserves de sardines faites maison par le restaurateur", a indiqué l'ARS de Nouvelle-Aquitaine dans un communiqué publié ce 12 septembre.

Si cette intoxication est rare, elle peut s'avérer particulièrement grave, et la mortalité est élevée si la prise en charge n'est pas immédiate. Les bactéries (Clostridium botulinum) se développent dans les aliments mal conservés et en l’absence d’oxygène : les conserves artisanales ou les aliments sous vide sont donc les plus couramment contaminés. Même s’il n’existe aucun traitement pour soigner véritablement l’infection, des mesures de prévention simples à mettre en place permettent de limiter les risques de contamination. On fait le point.

Le botulisme est une maladie neurologique paralysante, rare, mais potentiellement mortelle. Cette pathologie est provoquée par la toxine botulique produite par la bactérie Clostridium botulinum. Cette toxine très puissante s’attaque au système nerveux central. En France, le botulisme fait l’objet d’une déclaration obligatoire depuis 1986 auprès (...)

(...) Cliquez ici pour voir la suite