Boeing : une nouvelle malfaçon découverte sur le 737 MAX

Nouveau coup dur pour l'avionneur américain. Boeing a identifié une malfaçon sur un élément du 737 MAX qui "ne pose pas de problème de sécurité", mais va à nouveau perturber les livraisons de son avion vedette. "Lors des inspections en usine, nous avons identifié des trous de fixation non conformes à nos spécifications dans la cloison de pressurisation arrière de certains avions 737", a indiqué mercredi le groupe américain, sollicité par l'AFP après une information rapportée par un site spécialisé.

"Il ne s'agit pas d'un problème immédiat de sécurité des vols pour la flotte de 737, qui peut continuer à fonctionner en toute sécurité", a assuré un porte-parole, précisant que les autorités et les clients ont été prévenus. Il a aussi confirmé que cet incident allait affecter les livraisons de 737 à court terme, "le temps que nous procédions à des inspections pour déterminer le nombre d'avions concernés et que nous effectuions les travaux de remise en état nécessaires".

L'action de Boeing perdait 2,77% lors des échanges électroniques après la fermeture de la Bourse de New York. Fin juillet, l'avionneur avait confirmé ses objectifs de livraisons pour l'année: 400 à 450 appareils pour le 737. Après de nombreux problèmes d'approvisionnement et de logistique, l'entreprise avait augmenté sa cadence de production mensuelle à près de 38 appareils (contre 31 auparavant), avec toujours l'intention de la porter à 50 par mois à horizon 2025-2026.

D'après le site spécialisé theaircurrent.com, qui (...)

(...) Cliquez ici pour voir la suite