Publicité

Billie Jean King Cup: les Canadiennes titrées pour la première fois

Leylah Fernandez (de dos) célèbre la victoire canadienne en Billie Jean King Cup, dans les bras de sa capitaine Heidi El Tabakh, le 12 novembre 2023 à Séville. (CRISTINA QUICLER)
Leylah Fernandez (de dos) célèbre la victoire canadienne en Billie Jean King Cup, dans les bras de sa capitaine Heidi El Tabakh, le 12 novembre 2023 à Séville. (CRISTINA QUICLER)

Les Canadiennes ont remporté la première Billie Jean King Cup (ex-Fed Cup) de leur histoire, dimanche à Séville (Espagne) face à l'Italie, en remportant les deux simples.

Finaliste de l'épreuve pour la toute première fois, l'équipe nord-américaine n'a même pas eu besoin de disputer le double pour l'emporter. Un an plus tard, les Canadiennes ont donc imité l'équipe masculine du pays, qui avait gagné la première Coupe Davis de son histoire en 2022 en battant l'Australie en finale.

L'Italie de son côté, en est désormais à dix années de disette sans remporter la compétition féminine, qu'elle a gagnée à quatre reprises dans son histoire.

Leylah Fernandez, 21 ans et 35e mondiale, a offert le trophée au Canada après sa victoire en deux sets contre la 30e au classement WTA, l'Italienne de 27 ans Jasmine Paolini (6-2, 6-3).

La Canadienne s'est imposée facilement, face à une joueuse qui lui réussit puisqu'elle a battu Jasmine Paolini lors de chacun de leurs trois affrontements. Elle a gagné ses huit matches de Billie Jean King Cup cette année.

- "On a pris un risque" -

"Leylah a joué son rôle de leader et ça fait la différence, a confié l'entraîneure française du Canada, Nathalie Tauziat. Elle se prépare comme une boxeuse, prête à entrer sur le ring, à recevoir des coups et à en donner."

Le premier match de la journée avait été remporté en deux sets par la Canadienne Marina Stakusic, 258e mondiale, face à Martina Trevisan, 43e mondiale (7-5, 6-3). Une victoire de prestige pour la joueuse de 18 ans, sa première contre une joueuse du top 50.

"On a pris un risque en sélectionnant une jeune joueuse, ça a payé", s'est félicitée Nathalie Tauziat.

Lors de cette rencontre, l'Italienne Martina Trevisan a été handicapée par sa faiblesse sur ses jeux de service (13 balles de break concédées et 24% de points remportés derrière sa seconde balle).

Le Canada a réalisé un parcours historique, après avoir remporté la première demi-finale qu'elle disputait depuis 35 ans face à la République tchèque, onze fois victorieuse de la compétition, samedi (2-1).

L'Italie s'était pour sa part facilement imposée 2-0 en demi-finale contre la Slovénie.

Les Canadiennes succèdent aux Suissesses, championnes lors de l'édition 2022 de la Billie Jean King Cup.

ad/mdm