Belgique : un camionneur roumain est mort, après avoir reçu une plaque d’égout, jetée d’un pont d’autoroute

Les cinq personnes soupçonnées d’avoir commis l’acte seront présentées à la justice belge dans le cadre d’une enquête pour « assassinat ».

Après la mort tragique d’un camionneur roumain sur une autoroute belge, cinq personnes, soupçonnées d’avoir jeté une plaque d’égout depuis un pont d’autoroute, seront présentées mardi à la justice belge dans le cadre d’une enquête pour « assassinat ». (Parquet de Namur).

Les faits se sont produits dans la nuit de vendredi à samedi sur l’autoroute E42, entre Liège et Namur. Agissant depuis un pont enjambant l’autoroute à hauteur de Héron, cinq jeunes sont soupçonnés d’avoir projeté dans le vide une plaque d’égout accrochée à une sangle. La plaque a transpercé le pare-brise d’un camion tuant sur le coup son conducteur, un homme de nationalité roumaine. La compagne du chauffeur, qui était présente dans la cabine à ses côtés, est parvenue à immobiliser le poids lourd qui a évité la sortie de route.

Selon les médias locaux, les jeunes gens avaient fait usage de capsules de protoxyde d’azote, surnommé « gaz hilarant » pour ses effets psychoactifs. Une information que le parquet de Namur n’a pas voulu commenter lundi soir. « Les auditions des suspects (par la police) sont en cours, il y aura ensuite divers devoirs d’enquête ordonnés par le juge », a déclaré une porte-parole du parquet(...) Lire la suite sur 20minutes

À lire aussi :
Lille : Un policier repêche une jeune fille, portée disparue, qui s’est jetée à l’eau
Baltimore : Six personnes recherchées dans l'eau après l'effondrement d'un pont percuté par un navire
Tarn : Un adolescent tué, percuté par une voiture en descendant du car
Gard : Un pont s’effondre au passage d’un camion