Bac 2024 : Ouverture d’une enquête administrative après des accusations de discrimination au préjudice d’élèves juifs

Discrimination - Saisie par plusieurs parlementaires, notamment, la ministre de l’Éducation nationale a ouvert une enquête administrative afin de vérifier si des élèves juifs ont subi des discriminations à l’oral du Bac

La ministre de l’Education nationale, Nicole Belloubet a demandé jeudi l’ouverture d’une enquête administrative. Elle fait suite à des accusations de discrimination au préjudice d’élèves d’un lycée juif parisien, lors de l’oral du bac 2024. « Vous avez été nombreux à m’alerter sur cette situation. Dès connaissance des faits, j’ai demandé à mes services de lancer une enquête approfondie. Si les faits étaient avérés, ils seraient intolérables. Et je ne laisserai rien passer ».

L’avocat Patrick Klugman affirme que le lycée privé sous contrat Yabné « a constaté un biais de notation au préjudice de quinze de ses élèves qui ont passé l’oral de spécialité du bac devant deux jurys d’un même centre d’examen à Paris, explique-t-il. On parle de neuf points d’écart sur vingt en moyenne par rapport aux 123 autres candidats du lycée qui sont passés devant d’autres jurys. Cet écart qui n’est explicable ni statistiquement ni pédagogiquement fonde une suspicion de discrimination ». Le lycée a demandé « que les notes discriminatoires soient écartées pour ne pas porter préjudice aux élèves », a complété l’avocat.

(...) Lire la suite sur 20minutes

À lire aussi :
Béziers : L’entrepreneur enfouissait ses déchets sur des parcelles agricoles
Gard : Un enfant de quatre ans se noie au Grau-du-Roi
Béziers : Le dépit des riverains de la prison, victimes collatérales des jeteurs de colis