Elle attaque en justice son meilleur ami architecte pour une malfaçon sur le chantier de sa maison au coût faramineux

En amitié comme en amour, on n'est jamais mieux servi que par soi-même. Du moins, c’est ce qu’a dû se dire une avocate du barreau de Paris, qui a attaqué son “meilleur ami” en justice. Architecte de profession, celui-ci s’est occupé du chantier de sa maison, située à Suresnes, dans les Hauts-de-Seine, rapporte Actu.fr. Or, de nombreuses malfaçons ont ruiné la propriétaire et son mari. Mais la cour d’appel de Rennes a débouté la plainte du couple à l’encontre de son ami.

Avec son mari, l’avocate avait fait appel aux services de cet architecte installé à Saint-Malo pour procéder à la “réfection totale” et à une “importante surélévation” de sa maison fin 2018. Pour mener à bien l'opération, l'architecte d’intérieur a lui-même fait appel à une entreprise du bâtiment. Problème : la société a “abandonné” le chantier au début du mois d’août 2019, laissant la propriété “avec diverses malfaçons”, a expliqué l’avocat des propriétaires lors de l’audience du 29 juin dernier. Bilan des courses : 100.000 euros supplémentaires à débourser pour régler les problèmes, alors que le couple avait déjà dépensé 180.000 euros.

Qu’à cela ne tienne, l’avocate et son mari décident alors de faire jouer la “garantie décennale” de leur ami. Le hic, c’est que l'architecte n’était couvert que par sa Responsabilité civile professionnelle (RCP), et ne pouvait donc pas prendre en charge cette somme. Pour le couple, ce fut la goutte d’eau qui fit déborder le vase. Il décide alors d’attaquer son ami en justice pour (...)

(...) Cliquez ici pour voir la suite