Athlétisme: Warholm battu à domicile, 5000 mètres supersonique à Oslo

Le Brésilien Alison dos Santos (à droite) a battu le Norvégien Karsten Warholm, détenteur du record du 400 mètres haies, lors du meeting de la Ligue de diamant à Oslo le 30 mai 2024 (Heiko Junge)
Le Brésilien Alison dos Santos (à droite) a battu le Norvégien Karsten Warholm, détenteur du record du 400 mètres haies, lors du meeting de la Ligue de diamant à Oslo le 30 mai 2024 (Heiko Junge)

La star norvégienne du 400 mètres haies Karsten Warholm a été battue à domicile jeudi soir lors du meeting de la Ligue de diamant à Oslo, marqué par un 5000 mètres supersonique qui a failli faire tomber le record du monde de la discipline.

Très attendu au stade Bislett où il a été accueilli comme un roi dans son palais, le détenteur du record du monde s'est incliné sur le fil face à son principal rival, le Brésilien Alison dos Santos.

Parti comme une bombe avec un public qui se levait à son passage, Warholm est resté en tête jusqu'à la dernière haies mais a finalement commis une faute permettant à Dos Santos de le dépasser en toute fin de course (46 sec 63 contre 46 sec 70).

"Je suis satisfait de la course mais bien sûr je viens toujours pour gagner", a réagi le hurdleur qui vise à Paris un deuxième titre olympique cet été. "J'ai tapé la dernière haies, donc ça m'a donné du fil à retordre sur la fin", a-t-il expliqué.

Mais vingt minutes plus tard, les spectateurs ont pu se consoler avec la victoire de l'autre star norvégienne, Jakob Ingebrigtsen, qui a conclu la soirée en remportant le 1500 mètres avec une meilleure performance mondiale de la saison à la clé (3 min 29 sec 74).

Le champion olympique de la discipline a dû se jeter sur la ligne pour l'emporter alors que le Kenyan Timothy Cheruiyot revenait sur lui (2e en 3 min 29 sec 77). Le Français Azeddine Habz prend une belle troisième place en 3 min 30 sec 80.

- 5000 mètres à toute vitesse -

La soirée a également été marquée par un 5000 mètres très relevé à l'issue duquel l'Ethiopien Hagos Gebrhiwet s'est emparé de la deuxième meilleure performance de l'histoire en 12 min 36 sec 73, dominant notamment le détenteur du record du monde de la discipline, l'Ougandais Joshua Cheptegei, finalement neuvième de la course en 12 min 51 sec 94, soit quasiment 15 secondes de plus que le gagnant du jour.

Dans cette course extrêmement disputée, le Français Jimmy Gressier a pris une anecdotique 11e place mais a réussi à améliorer son propre record de France de plus d'une seconde en coupant la ligne en 12 min 54 sec 97.

"Je fais un bon record mais je suis encore loin des tout meilleurs, on le voit aussi", a réagi le Français, expliquant qu'il s'était blessé au tendon d'Achille la semaine dernière et qu'il n'est donc pas encore certain de prendre le départ du 10.000 m des championnats d'Europe de Rome qui débutent la semaine prochaine.

- Jackson en difficulté, Jacobs battu -

Au terme de cette interminable soirée d'été scandinave, Jakob Ingebrigtsen est le seul des six champions olympiques présents jeudi à Oslo à être reparti avec la victoire.

Outre Cheptegei et Warholm battus dans leur course respective, la sprinteuse Shericka Jackson (or olympique sur 4x100) a pris une décevante 5e place du 200 mètres.

La Jamaïcaine double championne du monde n'a pas existé sur le demi-tour de piste qu'elle a terminé en 22 sec 97, son pire résultat depuis près de trois ans et les séries des Jeux de Tokyo, quand elle avait stoppé trop tôt son effort pensant être largement en tête.

Visiblement déçue, la sprinteuse n'a répondu a aucune sollicitation des journalistes après la course.

Sur 100 mètres, le champion olympique de la discipline Marcell Jacobs s'est lui aussi incliné (4e en 10 sec 03) face au Sud-Africain Akani Simbine qui a remporté la course en 9 sec 94.

Enfin au disque, le Suédois Daniel Stahl (médaillé d'or à Tokyo) a été dominé par le nouveau détenteur du record du monde lituanien Mykolas Alekna, qui a ravi à son père le record du meeting grâce à un jet à 70,91 m.

Le Britannique Matthew Hudson-Smith a amélioré son propre record d'Europe du 400 mètres en bouclant le tour de piste en 44 sec 07, retranchant près de deux dixièmes à sa précédente marque.

Avant les championnats d'Europe à Rome (7-12 juin), une partie des meilleurs athlètes du monde se retrouvent dès dimanche en Suède pour le meeting de Stockholm.

vg/cyj