Arrêt du tabac : A quelles aides financières peut-on prétendre ?

Argent - Si fumer coûte cher, stopper sa dépendance tabagique représente aussi un effort financier, en plus de sa motivation. L’Assurance maladie et les complémentaires santé peuvent néanmoins vous épauler dans votre démarche

Alors que près de 12 millions de Français fument, le tabac représente la première cause de mortalité évitable dans l’Hexagone avec 75.000 décès par an d’après Santé publique France. Outre le cancer du poumon, qui est la conséquence la plus connue du tabagisme, cette dangereuse addiction cause de nombreux autres types de cancers, mais aussi des maladies cardiovasculaires et respiratoires. Les consommateurs sont d’ailleurs conscients des risques puisque 6 fumeurs quotidiens sur 10 disent avoir envie d’arrêter de fumer selon le baromètre de Santé publique France. Cela dit, les patchs, gommes et autres techniques de médecines douces ont un coût non négligeable qui peut être un frein supplémentaire au sevrage. Mais une prise en charge est possible.

Un remboursement classique

Si la majorité des fumeurs arrêtent le tabac sans aide, la Haute Autorité de santé recommande un accompagnement par un professionnel de santé, ainsi que l’utilisation de traitements nicotiniques de substitution pour soulager les symptômes de sevrage, réduire l’envie de fumer et prévenir les rechutes. Gommes, patchs, pastilles, comprimés et autres sprays buccaux sont ainsi légion dans le commerce mais peuvent vite coûter très cher !
Heure(...) Lire la suite sur 20minutes