Publicité

Angleterre: Arsenal punit Liverpool, la course au titre relancée

Le milieu belge d'Arsenal Leandro Trossard (en rouge) marque le troisième but de son équipe contre Liverpool, dimanche en championnat d'Angleterre à l'Emirates Stadium de Londres. (Ian Kington)
Le milieu belge d'Arsenal Leandro Trossard (en rouge) marque le troisième but de son équipe contre Liverpool, dimanche en championnat d'Angleterre à l'Emirates Stadium de Londres. (Ian Kington)

Arsenal a réalisé dimanche un gros coup en assommant 3-1 le leader Liverpool, qu'il talonne avec seulement deux points de retard désormais après 23 journées, relançant une course au titre que Manchester City est loin d'avoir abandonnée.

Plus tôt, Manchester United (6e) s'est baladé 3-0 contre West Ham grâce à ses jeunes talents Rasmus Hojlund et Alejandro Garnacho, tandis que Chelsea (11e) a de nouveau sombré, à domicile, face à Wolverhampton (4-2).

. Arsenal recolle à Liverpool

Les Gunners d'Arsenal ont frappé fort en infligeant à leurs prestigieux visiteurs une deuxième défaite de la saison en championnat, avec à la clé une démonstration de force qui leur permet d'entretenir la flamme du titre.

A l'inverse, Liverpool a bu la tasse à cause d'erreurs défensives inhabituelles, et sa première place devient d'un coup plus fragile.

Ce type de trou d'air "n'arrive pas souvent", a tenté d'atténuer Jürgen Klopp, compréhensif envers ses joueurs. "Ce sont des être humains, et cela rend ce qu'ils font habituellement encore plus spécial".

Arsenal (2e, 49 pts) revient à deux longueurs du leader, tandis que Manchester City (3e, 46 pts) est plus que jamais en embuscade avec deux matches en plus à disputer, deux fois contre Brentford, lundi à Londres puis le 20 février à domicile.

La défense centrale de Liverpool était aux abonnés absents sur le premier but d'Arsenal signé Bukayo Saka (14e, 1-0), Alisson a complètement raté sa sortie devant Gabriel Martinelli (67e, 2-1) puis le gardien brésilien a laissé passer entre ses jambes un tir de Leandro Trossard (90e+2).

L'entraîneur Mikel Arteta a fêté ce dernier pion en courant comme un fou sur sa ligne de touche, venant taper dans la main de ses supporters en transe.

Arsenal a réalisé "un match extraordinaire, une performance incroyable" contre "l'équipe la plus en forme d'Europe", a apprécié le technicien espagnol.

Le nord de Londres ne réussit visiblement pas à Liverpool, battu pour la première fois en championnat le 30 septembre à Tottenham (2-1), en double infériorité numérique et avec un but refusé à tort.

. United diablement efficace

Trois buts marqués, aucun encaissé et une sixième place acquise, le dimanche de Manchester United  ne pouvait pas être beaucoup plus lumineux. Seule la blessure du défenseur Lisandro Martinez (genou) a jeté une ombre sur Old Trafford, quatre jours après une victoire acquise dans le temps additionnel à Wolverhampton(4-3).

Sur le front de l'attaque, la jeunesse de Rasmus Hojlund et d'Alejandro Garnacho a fait des merveilles.

Le jour de ses 21 ans, Hojlund a débloqué la partie d'un bel enchaînement crochet du gauche, frappe du droit (23e, 1-0). Il s'agit quatrième but en quatre matches pour l'avant-centre venu de l'Atalanta Bergame, qui n'avait pas marqué durant ses 14 premières apparitions en Premier League.

Il a été rejoint au tableau d'affichage par Garnacho, l'ailier argentin de 19 ans, auteur d'un doublé (49e, 84e) devant Lukasz Fabianski, entré à la pause à la place d'Alphonse Areola, blessé.

"Les buts d'aujourd'hui montrent des jeunes joueurs avec un grand potentiel. Ils s'habituent aux standards de la Premier League. À chaque match, ils grandissent, s'améliorent et s'adaptent à un niveau plus élevé", a apprécié Erik ten Hag.

. Chelsea encore coulé

Chelsea, autre richissime club de Premier League, a replongé 4-2 à domicile face à Wolverhampton, qui le repousse à la onzième place, quatre jours après avoir déjà encaissé une défaite et quatre buts à Liverpool (4-1).

Les "Blues" ont ouvert le score par Cole Palmer (19e, 0-1), son dixième but de la saison en Premier League, et ils l'ont refermé par (86e, 4-2). Mais entre-temps, le mal a été fait par un triplé de Matheus Cunha (22e, 63e, 82e) et un tir de Rayan Ait-Nouri dévié dans son but par le défenseur français Axel Disasi (43e).

Après l'égalisation, "nous avons commencé à être nerveux et nous n'avons pas bien géré le stress", a réagi sur la BBC Mauricio Pochettino, l'entraîneur fragilisé se disant "désolé et déçu".

Chelsea est onzième après 23 journées, un point derrière Wolverhampton et quatre points devant Bournemouth, accroché 1-1 dimanche à domicile par Nottingham Forest.

jta/jld/cpb/chc