Alimentation : 70 organisations demandent au gouvernement de « résister à la pression » des lobbies

Différentes organisations dont Action contre la faim et Ligue contre le cancer publient une lettre ouverte à la Première ministre Élisabeth Borne. Elles s’inquiètent de la pression des lobbies au détriment des enjeux écologiques, sociales et de santé publique.

Soixante-dix organisations œuvrant pour l’environnement, la santé ou la défense des consommateurs ont demandé ce lundi 15 mai au gouvernement de « résister à la pression de certains lobbies » afin de présenter d’ici cet été une stratégie pour l’alimentation « à la hauteur des enjeux écologiques, de justice sociale et de santé publique ».

Dans une lettre ouverte adressée à la Première ministre Elisabeth Borne, ces organisations (Action contre la faim, Ligue contre le cancer, Réseau action climat, UFC-Que Choisir…), exhortent « le gouvernement à tirer les enseignements de l’échec des politiques passées » en matière d’alimentation.

« Notre alimentation joue un rôle majeur dans le changement climatique, l’effondrement de la biodiversité et l’explosion des maladies chroniques non transmissibles (maladies cardiovasculaires, diabète, obésité, cancers, etc.) » qui « frappent en premier lieu les personnes les plus précaires », écrivent-elles.

Lire aussi >> Plan santé 2030 : Emmanuel Macron prévoit la création de seize nouveaux centres de recherche biomédicale

Résister aux lobbies agricoles et agroalimentaires

Elles appellent le gouvernement « à résister à la pression de certains lobbies agricoles et agroalimentaires » opposés à l’interdiction de la publicité « pour les produits nocifs pour la santé et pour la planète » ou encore à fixer un objectif de baisse de la consommation de viande et de produits laitiers.

La...

Lire la suite de l'article sur Elle.fr

A lire aussi