80e anniversaire du Débarquement : À Bayeux, Macron célèbre De Gaulle et la « renaissance » de la France

VIVE LA RÉPUBLIQUE - Après avoir rendu hommage à la résistance bretonne et aux premiers parachutés de la France libre, aux victimes civiles, puis aux vétérans du Débarquement, Emmanuel Macron termine vendredi sa « pérégrination mémorielle » en exaltant la République

Au dernier jour des commémorations du Débarquement de 1944, Emmanuel Macron a célébré vendredi à Bayeux, le rôle du général de Gaulle. C’est dans cette ville du Calvados que le chef de la France libre, à peine arrivé d’Angleterre quelques jours après le débarquement allié sur les plages normandes voisines, vint affirmer l’autorité de l’Etat le 14 juin 1944, pour bien signifier aux Américains et aux Britanniques que le pays libéré devrait recouvrer immédiatement sa souveraineté.

« Ici, sur cette place de Bayeux, dans l’après-midi du 14 juin, la voix du général de Gaulle salua la foule et par-delà la France et le monde », a déclaré le chef de l’Etat 80 ans plus tard. « Cette voix, les Français la connaissaient. Voix de la France. Voix reconnaissable entre mille. Voix que les patriotes avaient appris à tenir pour celle de l’honneur », a-t-il ajouté. « Mais l’homme ils le découvrent » : « À Bayeux, en juin 1944, une voix prend visage humain. Il incarne la renaissance. Ce jour-là, la France est là. Elle renaît », a ajouté le président de la République.

La République exaltée par Emmanuel Macron

Après avoir rendu hommage mercredi à(...) Lire la suite sur 20minutes

À lire aussi :
80e anniversaire du Débarquement : Dans une commune du Morbihan, des drapeaux français volés avant la venue de Macron
80e anniversaire du Débarquement : Pourquoi Tom Hanks et Steven Spielberg participent-ils à l’événement ?
80e anniversaire du Débarquement : La Russie paria des commémorations à cause de la guerre en Ukraine
80e anniversaire du Débarquement : Au cimetière allemand de La Cambe, on honore aussi la mémoire des vaincus