Avec 20 dollars sur ChatGPT, cet artiste crée sa crypto et devient (presque) millionnaire

“J’ai de temps en temps besoin de couper avec les réseaux sociaux.” De son bureau à Melbourne, Rhett Mankind nous confie, les yeux fatigués, à quel point sa vie a changé depuis le 1er mai, date de lancement de sa crypto-monnaie Turbo, créée à l’aide de… ChatGPT. Annoncé sur Twitter, ce projet fantasque a très vite créé la frénésie chez les traders de crypto-monnaies et spéculateurs au point de dépasser un volume journalier de plusieurs millions de dollars de transactions et d’atteindre le 6 mai dernier une valorisation supérieure à 200 millions de dollars. Pourtant, cette crypto-monnaie n’aspire à aucune utilité, elle n’est que le fruit d’une expérience artistique. “J’ai toujours aimé expérimenter et j’aime travailler sur le hasard, notamment celui qui résulte de l’intelligence artificielle”, explique-t-il à Capital. “J’avais vu cette vidéo sur Twitter d’un développeur expliquant comment créer une crypto-monnaie en 27 secondes. Je ne suis moi-même pas développeur donc j’ai questionné ChatGPT pour qu’il m’écrive le code afin de créer une crypto-monnaie”.

Le logiciel d’OpenAI ne fut cependant pas son seul assistant puisqu’en documentant ce processus sur les réseaux sociaux, Rhett Mankind a également reçu l’aide d’internautes pour vérifier d’éventuelles erreurs du code. De ces interactions, une communauté d’enthousiastes est née, décidée à prendre le relais de l’artiste, qui ne peut plus modifier le smart contract du projet (le code de la crypto-monnaie). Il a également publié le (...)

(...) Cliquez ici pour voir la suite

Les cinq infos crypto à retenir cette semaine
Le Web3 ouvre-t-il la voie à un avenir radieux pour l’industrie et l'emploi ?
Le Pepe : la nouvelle cryptomonnaie qui capitalise 900 millions de dollars
Ce qu'il faut retenir de l'actu crypto de la semaine
Le pari gagnant de Decathlon avec ses NFT