Cette île des Caraïbes touche le jackpot grâce à l'IA

C'est une manne financière colossale pour cette petite île perdue dans la mer des Caraïbes. L'intelligence artificielle (IA) permet à l'île d'Anguilla de s'assurer des revenus confortables, sans trop d'efforts. En vendant des sites avec l'extension ".ai", pour "intelligence artificielle" en anglais, ce territoire d’outre-mer du Royaume-Uni pourrait bien toucher le pactole.

Aujourd'hui, afficher un .ai sur son site Internet est devenu un incontournable pour les start-up évoluant dans le secteur de l'IA. Or, l'île d'Anguilla, qui compte moins de 20.000 habitants, est l’heureux gestionnaire de l’extension de nom de domaine ".ai", son code pays sur Internet, comme l’est le .fr pour la France. Et cette coïncidence bénéfique pourrait rapporter jusqu'à 30 millions de dollars à l'île tropicale en 2023, contre 7 millions l'année dernière, selon Bloomberg.

Une somme colossale, quatre fois plus que ce qu’avait anticipé l'île caribéenne, dont le PIB s'élève à 300 millions de dollars. Chaque enregistrement d’un nom de domaine en .ai rapporte au pays environ 140 dollars, précisent nos confrères. Or, ces enregistrements se sont envolés à partir de novembre 2022, date de l’ouverture au grand public du robot conversationnel ChatGPT de l’entreprise OpenAI, et du début de la ruée des entreprises de la tech vers l’IA générative. "Depuis le 30 novembre, les choses ont bien changé ici", commente un ancien gestionnaire du .ai pour Anguilla.

Vince Gate, qui gère les attributions de ce nom de domaine, (...)

(...) Cliquez ici pour voir la suite