Publicité

Étoile de Bessèges: Pedersen prend sa revanche et le maillot de leader

Le Danois Mads Pedersen remporte la 3e étape de l'Etoile de Bessèges, le 2 février 2024 à Bessèges (Gard) (Sylvain THOMAS)
Le Danois Mads Pedersen remporte la 3e étape de l'Etoile de Bessèges, le 2 février 2024 à Bessèges (Gard) (Sylvain THOMAS)

Une fois mais pas deux ! Vingt-quatre heures après avoir été battu à Rousson par Axel Laurance, le Danois Mads Pedersen (Lidl-Trek), champion du monde en 2019, a remporté vendredi la 3e étape de l’Étoile de Bessèges cycliste, disputée sur 161,1 km autour de la ville éponyme.

Dans cette étape semi-montagneuse, il a facilement réglé au sprint un peloton de 73 unités, devant le Belge Milan Menten (Lotto-Dstny) et le Norvégien Rasmus Tiller (Uno-X).

Pedersen s’empare au passage du maillot corail de leader et il sera dur de le lui reprendre alors que les deux dernières étapes au programme semblent encore plus à sa convenance.

Quelques-uns de ses principaux concurrents (Cosnefroy, Rochas) ont d’ailleurs tenté de l’attaquer ce vendredi lors du 3e passage dans le col des Brousses, à 12 kilomètres du but. En vain.

A l’issue d’une journée bien verrouillée par les Alpecin-Deceuninck d’Axel Laurance et les équipiers de Pedersen, et en dépit d’une échappée de huit coureurs qui avait pris forme dès le 5e kilomètre avant d’être reprise dans le col des Brousses, Pedersen a déroulé son sprint sans être trop inquiété, pour signer sa première victoire de la saison.

"Ce n’était pas une revanche par rapport à hier. À Rousson, quelqu’un de meilleur (Laurance, NDLR) m’a battu", a sobrement commenté le Danois, 28 ans, qui avoue aussi avoir été bien emmené par son équipe. Quant à son objectif des deux prochains jours, il reste simple: "gagner".

Le Gard et l'Etoile de Bessèges lui réussissent bien puisqu’il y décroche son 3e succès d’étape en trois participations après ceux obtenus à Bellegarde (2022) et surtout Alès (2023), lors du même contre-la-montre qui sera au programme dimanche.

bir/stt/bvo