Un écusson à connotation d’extrême droite retiré des tenues des gendarmes du PSIG

QUELLE insignITÉ - Des gendarmes utilisaient le symbole « valknut » issu de la mythologie scandinave lorsqu’ils sont intervenus pour l’agression d’une enseignante dans un lycée du Maine-et-Loire

Sa couleur rouge vif et son design ne sont pas passés inaperçus. Le lundi 27 mai, un étrange écusson était présent sur la tenue des militaires du Peloton de surveillance et d’intervention de la Gendarmerie (PSIG) intervenus aux abords du lycée de Chemillé-en-Anjou (Maine-et-Loire).

Appelés pour sécuriser les abords de l’établissement après l’agression au couteau d’une professeure d’anglais, les hommes du PSIG de Cholet arboraient un écusson rouge et blanc apposé près de leur gilet pare-balles. « Cet écusson est utilisé par l’ensemble des gendarmes du Psig car il est d’abord le symbole d’identification à leur groupe », a expliqué le patron des gendarmes du Maine-et-Loire à nos confrères de Ouest-France.




Problème : ce symbole, baptisé « valknut », est souvent détourné et repris par l’extrême droite. Le patron par intérim des gendarmes a demandé qu’il soit retiré. « Ils devront se t(...) Lire la suite sur 20minutes

À lire aussi :
Agression au couteau d’une enseignante en Maine-et-Loire : Le motif religieux écarté, l’élève invoque « un mal-être »
L’éditrice d’Éric Zemmour, Lise Boëll, nommée à la tête des éditions Fayard
« Remigration, la tienne comprise » : Une élue parisienne porte plainte contre un ancien candidat RN pour propos racistes
Allemagne : Un candidat d’extrême droite blessé par un homme atteint de troubles psychiques