Quand reverra-t-on des spectateurs dans les stades français?

·1 min de lecture

Des stades et des salles qui sonnent creux, des chants de supporters enregistrés, un speaker qui s'époumone face à des tribunes vides : voici à quoi ressemble le sport en France depuis fin octobre. Alors que le retour des spectateurs devait initialement avoir lieu à partir du 20 janvier, les matchs se jouent encore à huis clos et le secteur s'impatiente. D'autant plus après les annonces de la ministre de la Culture Roselyne Bachelot, lundi, promettant des "expérimentations" à venir pour des concerts en public.

Un sénateur réclame "un signal positif" de Roxana Maracineanu

Dans un communiqué publié mardi, le sénateur de l'Isère Michel Savin (Les Républicains), président du groupe d'études sur les pratiques sportives et les grands événements sportifs, interpelle Roxana Maracineanu, la ministre déléguée aux Sports, afin qu'elle "s'engage dans le même sens" que sa collègue Roselyne Bachelot. "On doit pouvoir travailler avec l'ensemble des partenaires, les clubs, les collectivités et les pouvoirs publics, pour expérimenter dans les stades, gymnases ou patinoires le retour des spectateurs", explique le sénateur au JDD. "Emmanuel Macron nous répète qu'on va devoir s'habituer à vivre avec ce virus, donc il faut tout faire pour ne pas bloquer l'activité sportive."

Michel Savin réclame plus de Roxana Maracineanu, qu'il juge plutôt discrète depuis le début de la crise. "Le monde du sport attend de sa ministre qu'elle envoie un signal positif, donne de l'espoir aux clubs et aux supporters...


Lire la suite sur LeJDD