Quand le sport permet aux jeunes de trouver un emploi

·1 min de lecture

Et si le sport était la clé pour trouver sa voie professionnelle ? Dans la plupart des quartiers populaires, les décrochages scolaires sont massifs et l’emploi se fait rare. Depuis 24 ans, l’Agence de l’éducation par le sport (APELS) aide plusieurs jeunes issus de milieux défavorisés à se réinsérer grâce au sport, qui leur apprend à se dépasser. Le délégué général et l'un des co-fondateurs de cette association, Jean-Philippe Acensi, était invité lundi dans le studio de l’émission d’Europe 1, La France Bouge, délocalisé à Roland Garros.

"Des espaces hors normes pour insérer les jeunes"

En 2020, près de 600 jeunes peu ou pas diplômés ont profité de l'aide de l’Agence de l’éducation par le sport (APELS). Les programmes sont bâtis sur la discipline imposée par l'activité en club. Pour Jean-Philippe Acensi les clubs sportifs sont "des espaces hors normes pour insérer les jeunes". "Dans le sport, on apprend à travailler collectivement, à être tenace, on apprend dès le plus jeune âge à se fixer des objectifs. Tous les weekends, on a un match et on est obligé d’être concentré", justifie le délégué général de l'APELS.

>> Retrouvez toutes les émissions de La France bouge de 13h à 14h sur Europe 1 ainsi qu’en replay et en podcast ici

L’Agence de l’éducation par le sport tisse un lien entre les clubs sportifs et les entreprises. "La grande injustice dans ces quartiers, c’est que beaucoup de jeunes sont coupés du monde professionnel", pointe Jean-Philippe Acensi. Avant d’ajouter : &...


Lire la suite sur Europe1

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles