Sport pendant le confinement : qui peut bénéficier d'une ordonnance médicale ?

franceinfo
·1 min de lecture

Depuis le 30 octobre dernier et l'entrée en vigueur du deuxième confinement, le sport amateur est à l'arrêt. Seule la pratique de la course à pied ou du vélo à un kilomètre autour de chez soi, et durant une heure maximum, est possible. Pourtant, le week-end des 7 et 8 novembre, des surfeurs se sont mis à l'eau en Bretagne sous le regard des gendarmes sans écoper d'amende car ils avaient sur eux une prescription médicale. En revanche, à Biarritz, une nonagénaire a, elle, été empêchée d'aller nager... Difficile de savoir qui a le droit de faire du sport aujourd'hui et dans quelles conditions.

La pratique sportive sur ordonnance est très règlementée

Le sport sur ordonnance est autorisé, mais il est réservé à un nombre très restreint de personnes en France. Pas la peine donc de partir à la chasse aux prescriptions médicales de complaisance, prévient le ministère des Sports.

À Strasbourg, Alexandre Feltz, médecin généraliste et adjoint à la mairie chargé de la Santé aimerait que la pratique du sport soit aujourd'hui plus libre en temps de Covid. Néanmoins, le cadre des dérogations est strict rappelle-t-il : "J'ai vu qu’à Biarritz ils empêchaient des personnes âgées d'aller se baigner : on marche sur la tête !"

L'activité physique, c'est un médicament.

Alexandre Feltz

à franceinfo

"On a fait une erreur (...)

Lire la suite sur Franceinfo

A lire aussi