Sport : face aux restrictions, petits et grands sportifs s’adaptent

Dans ce contexte de restrictions renforcées pour lutter contre l’épidémie de Covid-19, l’heure est à la débrouille pour le club de patinage de Boulogne-Billancourt (Hauts-de-Seine). Alors que la pratique du sport est autorisée pour les mineurs en extérieur, entraîneurs et pratiquants ont remplacé la glace par le bitume, et les patins par les rollers. "Ça compense un peu, mais c’est sûr que ce n’est pas la même sensation que d’être sur glace", reconnaît une jeune licenciée. "Moi j’en ai juste ras-le-bol (…), j’ai envie de reprendre le patin normalement", confie une autre. "Une petite bouffée d'oxygène" Pour les adultes, le sport en club est encore plus limité. Dans le parc du Château de Versailles, une salle de fitness propose des cours à l’extérieur, limités à cinq pratiquants. "C’est vrai que c’est sympa, ça donne une petite bouffée d’oxygène", témoigne l’une des participantes. Mais l’activité reste peu rentable. "Nous sommes à 80 % de pertes de notre chiffre d’affaires", regrette Florian Lacroix, directeur général associé de Gym Compagnie.