Sport. Exempté de vaccin en Australie, Djokovic renforce son image de “superméchant” du tennis

  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.
·1 min de lecture
Dans cet article:
  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.
  • Novak Djoković
    Novak Djoković
    Joueur de tennis serbe

Le joueur serbe, réticent à se faire vacciner, a obtenu une exemption médicale pour pouvoir disputer l’Open d’Australie, premier tournoi du Grand Chelem de l’année. Cette dérogation, dont on ignore le motif, provoque déjà une polémique et risque de ternir de nouveau l’image du numéro un mondial, juge USA Today.

“Maintenant, nous savons la vérité : le meilleur tennisman du monde est bien Djoko l’antivax”, écrit un chroniqueur de USA Today.

Novak Djokovic, qui entretenait le suspense ces derniers mois sur sa participation à l’Open d’Australie, a informé, ce mardi 4 janvier, qu’il avait demandé et obtenu une exemption médicale de l’État australien de Victoria pour défendre son titre.

À lire aussi: Vu de Serbie. L’ère de Djokovic, le mal-aimé du tennis

Du fait du secret médical, le motif n’est pas révélé. “Tout joueur à qui une exemption médicale est accordée aura dû se soumettre à une procédure indépendante, en deux étapes, pour vérifier que son état médical remplit les critères d’une exemption”, a déclaré un porte-parole des autorités locales au Herald Sun, à Melbourne, cité par USA Today.

Traitement de faveur

“Il n’est pas très surprenant que Djokovic reste un des cinq joueurs du top 100 du tennis masculin à ne pas être vaccinés […]. Il s’est toujours montré ouvertement sceptique au sujet des vaccins et de l’obligation vaccinale”, rappelle le chroniqueur. Ajoutant plus loin : “Il y aura donc naturellement des doutes sur la légitimité de toute exemption médicale.”

[...] Lire la suite sur Courrier international

À lire aussi :

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles