« Le sport a besoin des chaînes gratuites »

·1 min de lecture
Rafael Nadal et Roger Federer en 2019 au tournoi de Roland-Garros, diffusé par France Télévisions et Amazon Prime.
Rafael Nadal et Roger Federer en 2019 au tournoi de Roland-Garros, diffusé par France Télévisions et Amazon Prime.

Du tournoi de Roland-Garros (du 30 mai au 13 juin) au Tour de France (du 26 juin au 18 juillet), en passant par la finale du Top 14 de rugby (25 juin) et, surtout, en ligne de mire les Jeux olympiques de Tokyo (du 23 juillet au 8 août), c'est une très belle séquence de sport qui s'ouvre sur les antennes de France Télévisions ces prochaines semaines. Son directeur, Laurent-Éric Le Lay (en poste depuis 2016) à la tête d'une rédaction d'une cinquantaine de journalistes s'en félicite. Pour Le Point, il évoque le retour de la « joie » et du « bonheur » que suscitent ces compétitions populaires en France. Il livre aussi sa vision sur le moyen terme, entre pari sur de nouvelles compétitions et développement sur le numérique.

Le Point : Roland-Garros, le Tour de France, la finale du Top 14 de rugby et les JO à Tokyo? Après plus d'un an sous des conditions exceptionnelles dues à la crise du Covid-19, c'est une libération que vous ressentez ?

Laurent-Éric Le Lay : Cette joie et ce bonheur que nous ressentons, nous souhaitons maintenant les partager avec les Français. D'autant plus une année de Jeux olympiques, qui est particulière, puisque c'est un événement qui ne se répète que tous les quatre ans.

C'est la première année sans Coupe de la Ligue, dont la finale était diffusée sur France 2. La décision de la LFP (Ligue de football professionnel) de la suspendre était-elle inéluctable ?

C'est toujours triste de voir une compétition s'arrêter. Nous n'avions cependant pas c [...] Lire la suite