Spoiler "Koh Lanta" peut désormais vous valoir une condamnation en justice

·1 min de lecture

La justice prend une décision inédite au sujet de l'émission Koh Lanta : interdiction de dévoiler la suite du programme d'aventure et de survie de TF1 sur les réseaux sociaux. La chaîne diffuse en ce moment Koh Lanta : la légende, la saison des 20 ans de l'émission. Les internautes n'ont désormais plus le droit de spoiler, ou "divulgâcher" en bon français, le déroulé des épisodes avant leur diffusion à l'antenne, sous peine de levée de l'anonymat de leur compte Twitter ou autre, et donc d'une possible condamnation en justice.

>> Retrouvez les journaux des médias tous les matins à 9h10 sur Europe 1 ainsi qu’en replay et en podcast ici

Des spoils anonymes depuis plusieurs semaines

Cette décision de justice est une victoire pour la production de l'émission, car des comptes sous pseudonymes s'amusaient, depuis plusieurs semaines, à révéler des informations sur les épisodes à venir sur les réseaux sociaux. Des informations censées être confidentielles, comme notamment les éliminations de candidats qui tiennent les téléspectateurs en haleine jusqu'à la fin de chaque épisode. 

La justice a également statué sur le cas d'un ancien candidat, d'après les informations de nos confrères du journal Le Parisien. Désormais, à chaque publication révélant des informations confidentielles, il se verra infliger une amende de 1.000 euros par infraction constatée.


Lire la suite sur Europe1

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles