'Spirale' au cinéma : comment 'Saw' est devenue une franchise à 1 Md$

·1 min de lecture

L'histoire de la saga "Saw" compte autant de rebondissements que le scénario des films d'horreur eux-mêmes. Lorsque le premier film, réalisé par James Wan, est sorti en 2004, il fut un succès au box-office, rapportant 56 millions de dollars aux États-Unis et 103 millions dans le monde, pour un budget de seulement 1,2 million de dollars. Dix-sept ans et huit suites plus tard, dont la dernière "Spirale : L'Héritage de Saw" qui sort ce mercredi 21 juillet, la franchise — qui met en scène un tueur en série nommé Jigsaw qui tend des pièges élaborés à ses victimes — a atteint le milliard de dollars au box-office mondial. "Spirale" a déjà rapporté 35 millions de dollars dans le monde entier.

Il s'agit d'un exploit impressionnant si l'on considère que le premier opus était presque condamné au néant des films sortis directement sur DVD. "Vous ne savez pas à quel point 'Saw' a failli ne jamais sortir en salles", affirme le producteur Mark Burg, cofondateur de Twisted Pictures, qui a produit tous les films "Saw". Mark Burg et Oren Koules, les deux cofondateurs, se comparent à Barbara Broccoli, productrice de James Bond, dans le sens où ils font partie des rares constantes de la franchise "Saw" depuis près de deux décennies. Comme Broccoli avec Bond, ils sont les gardiens de "Saw".

À lire aussi — Netflix, Canal+, Disney+... Les films et séries à voir du 16 au 22 juillet

Le duo, ainsi que d'autres membres de l’équipe derrière "Saw", ont parlé avec Insider de la façon dont la franchise s'est (...)

(...) Cliquez ici pour voir la suite

Netflix, Disney+, Canal+... les films et séries à voir cette semaine du 23 au 29 juillet
Vacances au camping : les 10 destinations les plus recherchées sur le littoral français
Voici les 10 meilleures compagnies aériennes au monde en 2021
Ces 10 choses à ne jamais faire dans un magasin Sephora, selon les employés
Le vol de Jeff Bezos dans l'espace comparé à celui du méchant d''Austin Powers' sur Twitter

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles