Quand Spielberg se faisait recadrer par Kathleen Kennedy sur le tournage de E.T...

OP
Dans une interview accordée au Hollywood Reporter, Steven Spielberg évoque une anecdote durant le tournage de son film E.T., durant lequel il s'est fait sèchement recadrer par Kathleen Kennedy, productrice du film, en raison de son comportement.

Dans le cadre d'une interview accordée cette semaine au Hollywood Reporter, Steven Spielberg évoque une anecdote de tournage de son film E.T produit par Kathleen Kennedy, qui commenca à travailler avec le cinéaste sur son film 1941, comme assistante réalisatrice. Du propre aveu de l'intéressé, il avait l'arrogance et même la suffisance de sa jeunesse, mais parlait aussi de manière brutale à l'équipe du film, un peu comme un tyran domestique.

"J'étais un peu une tête brûlée, impatient, je pouvais être dur avec mon équipe technique, mais aimant avec le casting. Au bout de 15 jours de tournage de E.T., elle m'a prise à part dans son bureau, m'a fait asseoir dans un fauteuil, et m'a balancé l'engueulade de ma vie. Parce qu'elle n'aimait pas la manière dont je parlais à l'équipe. Elle se contrefichait de mon impatience, ni de mon côté tranchant. Elle m'a dit : "c'est un comportement totalement inacceptable". Je n'avais pas entendu ça depuis les bancs de l'école ou de ma mère. Ca été le recadrage le plus salutaire de ma vie. Je suis devenu soucieux et attentif depuis, parce que quelqu'un en qui je croyais et que je respectais m'avait rappelé à l'ordre".

Kathleen Kennedy a eu d'autant plus de cran et de mérite à recadrer Spielberg que le cinéaste était quelqu'un d'établi à Hollywood, depuis l'immense succès de ses Dents de la mer, et que E.T. était le premier film qu'elle produisait.

En utilisant Yahoo vous acceptez les cookies de Yahoo/ses partenaires aux fins de personnalisation et autres usages