Spielberg, "les Banshees d'Inisherin" et "Everyting Everywhere All At Once" dans la course aux prix cinématographiques

Le film semi-autobiographique de Steven Spielberg "The Fabelmans", la tragi-comédie irlandaise "Les Banshees d'Inisherin" et le déjanté "Everything Everywhere All At Once" ont accumulé plusieurs nominations importantes mercredi de la part des syndicats d'acteurs et de réalisateurs américains, capables de peser dans la course aux Oscars.

Au lendemain de Golden Globes qui ont largement récompensé ces trois films, le syndicat des acteurs américains (SAG) et celui des réalisateurs (DGA), ont annoncé les nominations pour les prix qu'ils organisent, largement suivis pour déterminer quelles productions ont le vent en poupe avant les Oscars qui auront lieu le 12 mars.

Les trois longs-métrages sont chacun nommés pour la catégorie "performance remarquable du casting", l'équivalent du meilleur film aux SAG Awards, face à "Babylon" et "Women Talking".

En tout, "Les Banshees d'Inisherin" et "Everything Everywhere All At Once" sont chacun nommés dans cinq catégories par le syndicat des acteurs.

La tragi-comédie irlandaise, qui raconte la fin abrupte d'une amitié sur une île imaginaire dans les années 1920, vaut une nomination pour le prix de meilleur acteur à Colin Farrell, déjà récompensé aux Golden Globes pour son rôle d'insulaire en peine.

Les autres acteurs du film Brendan Gleeson, Barry Keoghan et Kerry Condon sont également nommés pour le meilleur second rôle.

Egalement récompensée aux Golden Globes, Michelle Yeoh, la star de "Everything Everywhere All At Once", est nommée dans la catégorie meilleure actrice, pour son rôle dans cette comédie surréaliste où elle incarne une propriétaire de laverie épuisée par ses tracas administratifs, soudainement confrontée à l'existence d'univers parallèles.

Les acteurs Ke Huy Quan, Jamie Lee Curtis et Stephanie Hsu, qui jouent les autres protagonistes, sont nommés pour le meilleur second rôle.

De son côté, "The Fabelmans", où Paul Dano joue le rôle du père de Steven Spielberg, qui assiste impuissant au naufrage de son couple et à l'obsession redoutée de son fils pour le cinéma, est aussi nommé aux SAG Awards, qui auront lieu le 26 février.

Mais le syndicat des acteurs a étonnamment snobé Michelle Williams, qui incarne la mère du réalisateur à l'écran.

Récompensé comme meilleur réalisateur aux Golden Globes, M. Spielberg a également été nommé mercredi par le syndicat des réalisateurs américains (DGA) pour son film, largement inspiré par son enfance. Tout comme les cinéastes Martin McDonagh et Daniel Kwan, respectivement derrière "Les Banshees d'Inisherin" et "Everything Everywhere All At Once".

Le trio affrontera les réalisateurs Joseph Kosinski ("Top Gun: Maverick") et Todd Field ("Tar") aux DGA Awards, qui se déroulent le 18 février.

Dans la catégorie meilleur premier film, le syndicat a nommé deux réalisatrices françaises: Alice Diop pour "Saint Omer" et Audrey Diwan pour "L'Evénement".

Mercredi, le géant du streaming Netflix a également annoncé qu'il retransmettra les SAG Awards sur sa page Youtube cette année, avant de diffuser la cérémonie sur sa plateforme en 2024. De quoi positionner les prix du syndicat des acteurs américains comme un concurrent frontal des Golden Globes, empêtrés depuis deux ans dans des accusations de racisme, sexisme et corruption.

amz/rfo/dax/