Le «Spiderman» du Soudan, figure de la contestation, s'exprime

Depuis octobre dernier et le coup d’État du général Al-Burhane, il prend part aux manifestations dans les rues de Khartoum vêtu de son costume rouge de super-héros, affrontant bombes lacrymogènes et balles souvent réelles. Anonyme pour des raisons de sécurité, il est devenu un symbole de la résistance du peuple soudanais. Quelles sont ses motivations ? Quelle est son histoire ? RFI a pu lui parler.

Enfant déjà, son oncle, le surnommait affectueusement « Spidey », araignée en anglais, car il ne pouvait s’empêcher de sautiller partout. Loin de se douter alors qu’à 27 ans, Spidey endosserait réellement le costume du super-héros pour manifester dans les rues de Khartoum. « Quand je porte l’habit de Spiderman je ressens une grande liberté, et je me sens plus fort. Je sens aussi que cela fait plaisir aux autres manifestants que cela leur donne de l’énergie pour protester », confie-t-il.

Sa force, Spidey la puise aussi dans le souvenir de ses amis tombés sous les balles de la répression depuis les premières manifestations de 2019 contre contre le régime d’Omar el-Béchir. « Non, ça ne nous fera pas renoncer. Les martyrs, c’est le prix à payer pour la démocratie. Et tant que nous n’aurons pas la démocratie, nous n’arrêterons pas. »


Lire la suite

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles