Spencer Elden, bébé sur la pochette de "Nevermind" de Nirvana, débouté de sa plainte

·3 min de lecture
Nirvana en concert lors des MTV Video Music Awards en 1992, à Los Angeles aux Etats-Unis.   (Photo: Jeff Kravitz via Getty Images)
Nirvana en concert lors des MTV Video Music Awards en 1992, à Los Angeles aux Etats-Unis. (Photo: Jeff Kravitz via Getty Images)

MUSIQUE - Recours rejeté. Spencer Elden, qui apparaissait bébé sur la pochette de Nevermind, l’album à succès de Nirvana sorti en 1991, avait intenté une action en justice en août dernier pour “pornographie infantile”. Il a été débouté de sa demande ce lundi 3 janvier par le Tribunal de district de Californie.

Selon le magazine Spin, le juge Olguin a rejeté la demande de Spencer Elden au motif que son équipe juridique n’a pas respecté les délais légaux pour faire opposition à la demande de rejet de la plainte formulée par la partie adverse. Les avocats de Spencer Elden avaient jusqu’au 30 décembre pour réagir. Néanmoins, si le juge a, de fait, accordé le rejet des demandes aux ayants droit de Nirvana, il donne “au plaignant une dernière occasion de modifier sa plainte”. Spencer Elden a jusqu’au 13 janvier pour formuler une nouvelle demande.

L’objet de la plainte est la photo de Spencer Elden sur la pochette iconique de l’album Nervemindde Nirvana. On y voit le bambin photographié nu dans une piscine, sous l’eau. Il semble nager vers un hameçon sur lequel est accroché un billet d′1 dollar. Selon Spencer Elden, désormais trentenaire, la photo est de la “pornographie infantile” et la présence d’argent le fait apparaître comme un “travailleur du sexe”, ce qui a créé chez lui une “détresse émotionnelle extrème et permanente avec des effets physiques”.

La pochette de l'album Nirvana sur laquelle apparaît Elden Spencer qui a porté plainte pour
La pochette de l'album Nirvana sur laquelle apparaît Elden Spencer qui a porté plainte pour

Dans la plainte déposée en août 2021, l’avocat de Spencer Elden affirmait que “les accusés [avaient] utilisé de la pornographie infantile représentant Spencer comme un élément essentiel d’un programme de promotion de disques couramment utilisé dans l’industrie de la musique pour attirer l’attention. Les pochettes d’album montraient des enfants de manière sexuellement provocante pour gagner en notoriété”.

Spencer Elden avait aussi déclaré n’avoir jamais reçu de compensation pour cette photographie, et indiquait dans sa plainte que “ses tuteurs légaux [n’avaient] jamais signé de décharge autorisant l’utilisation” de cette image.

En réparation de son préjudice, Spencer Elden exigeait 150.000 $ à chacun des accusés, soit les membres encore vivants du groupe, à savoir Dave Grohl (ancien batteur) et Krist Novoselic (ancien bassiste) ; mais aussi Courtney Love, la veuve de Kurt Cobain (le chanteur et guitariste de Nirvana, mort en 1994), et le photographe Kirk Weddle. D’autres accusés ne sont plus concernés par les poursuites, comme le notait Le Figaro fin novembre.

Les ayants droit de Nirvana ont rétorqué, selon The Guardian, que Spencer Elden avait “passé trois décennies à profiter de sa célébrité en tant que ‘Nirvana Baby’ autoproclamé”. Ce dernier a notamment recréé l’image culte de l’album pour les 15e et 20e anniversaire de sa sortie. Cependant, dans la plupart des interviews accompagnant ces séances photo, il exprimait des sentiments mitigés quant à sa notoriété.

Les anciens membres du groupe ont soulevé l’argument selon lequel le délai de prescription pour porter cette affaire devant la justice avait expiré depuis plus de dix ans, et que les accusations de pornographie infantile étaient fallacieuses. “Un bref examen de la photographie, ou de la propre conduite d’Elden le montre clairement’, selon eux.

À voir également sur Le HuffPost: Justin Bieber s’en est encore pris à Kurt Cobain

Cet article a été initialement publié sur Le HuffPost et a été actualisé.

LIRE AUSSI

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles