Le spectre du Covid-19 menace le Tour de France

Le Tour de France s'élancera de Copenhague, au Danemark, le 1er juillet , mais l'ombre du Covid-19 plane sur les coureurs. Les organisateurs s'inquiètent d'une possible explosion des cas de contamination au sein du peloton. Ce qui leur met la puce à l'oreille : l'hécatombe qu'a connue une autre grande course, le Tour de Suisse. Le coronavirus s'est propagé de manière fulgurante dans le peloton, suscitant des inquiétudes puisqu'un trentaine de coureurs, dont le maillot jaune Aleksandr Vlasov, ont dû abandonner.

>> Retrouvez Europe Matin en replay et en podcast ici

La question des risques liés au peloton

"Il y a une vraie interrogation au regard de la diffusion du virus sur ce Tour de Suisse, sachant que l'intégralité des coureurs avaient été testés avant le départ", se soucie Xaxier Jan, président de la Ligue française de cyclisme professionnel au micro d'Europe 1. "Ce serait un peu le scénario très inquiétant par rapport au Tour de France. Ça veut dire que s'ils diffusent un peloton pendant la course, ça va devenir compliqué."

La Ligue nationale de cyclisme professionnel a d'ores et déjà décidé du retour d'une bulle sanitaire pour les championnats de France en fin de semaine à Cholet. Si du côté du Tour, aucune annonce n'a encore été faite, certaines mesures contraignantes pourraient faire leur retour. Des mesures comme un accès filtré du public, afin de préserver au maximum les coureurs des risques d'infection et de devoir abandonner la plus grande course à étapes de...


Lire la suite sur Europe1

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles