Publicité

«Le spectre de Boko Haram», un film féministe au Festival de films de femmes de Créteil?

Dans son magnifique documentaire « Le spectre de Boko Haram », Cyrielle Raingou a réussi à faire parler des enfants de leur vie dans le Grand Nord du Cameroun après l'assassinat de leurs parents par les terroristes de Boko Haram. Et si c’était aussi un film profondément féministe ? Question posée à la réalisatrice camerounaise au Festival international de films de femmes de Créteil où son premier long métrage déjà multiprimé est jusqu’au 24 mars en compétition.


Lire la suite sur RFI