Des «spaghettis» sur Mars ? L’étonnante trouvaille de Perseverance

NASA

Le rover de la NASA a photographié un étrange amas de fil dont l’origine reste encore à déterminer.

Le rover de la NASA, Perseverance , arpente la planète rouge depuis février 2021. Un engin fort bien nommé car la persévérance est une qualité indispensable pour parvenir à dénicher dans cet environnement peu propice à la gastronomie italienne une pelote de spaghettis. Ou du moins ce qui y ressemble fortement.

La trouvaille de l’astromobile, qui date du 12 juillet, a pour cadre le cratère de Jezero où Persy, comme le surnomment les familiers de la mission Mars 2020, explore le delta d’une ancienne rivière à la recherche, entre autres, de vie microbienne. De toute évidence, une catégorie à laquelle n’appartient pas cet amas de fils emberlificotés.

Mais alors de quoi s’agit-il ? Comme à l'ordinaire avec ces découvertes insolites réalisées par les différentes missions martiennes, les imaginations s'échauffent et les hypothèses les plus folles se succèdent. Mais, cette fois, l'explication la plus simple semble la meilleure : ni créature extraterrestre, ni formation géologique insolite, ces «spaghettis» proviennent vraisemblablement de la mission elle-même et du largage de l'astromobile par parachute.

Chaque seconde de cette délicate opération avait été filmée dans une vidéo spectaculaire qui démontrait que Perseverance n'avait pas été ménagé lors de cette arrivée en fanfare et des pièces du module d'atterrissage avaient été dispersées sur plusieurs centaines de mètres. Tout récemment, le 15 juin, c'est un morceau de la couverture thermique du module que le rover avait immortalisé. Autant d'incidents qui confirment la validité du fameux effet observateur qui postule que l'observation peut affecter le processus observé.


Lire la suite sur Paris Match

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles