SpaceX veut envoyer un touriste autour de la lune en 2022 : "C'est totalement irréaliste"

franceinfo
Cette annonce d'Elon Musk est "uniquement un coup médiatique", affirme le spécialiste Philippe Henarejos.

"Ça ressemble beaucoup à un coup de com", estime vendredi 14 septembre sur franceinfo, Philippe Henarejos, rédacteur en chef du magazine Ciel & Espace, après l'annonce de la compagnie spatiale américaine SpaceX d'Elon Musk, qui dit avoir signé avec un premier client pour un voyage autour de la Lune à bord de sa prochaine grande fusée baptisée BFR. Aucune mission habitée n'est retournée dans l'orbite lunaire depuis Apollo 17, de la Nasa, en décembre 1972.

"Sur le papier on pourrait y croire, mais le problème c'est le calendrier qui est annoncé. Pour 2022 c'est totalement irréaliste", a-t-il ajouté. "Elon Musk continue à faire cette espèce de cavalerie à l'annonce", dénonce Philippe Henarejos.

franceinfo : Croyez-vous à cette annonce d'Elon Musk d'un vol privé à bord de SpaceX autour de la Lune ?

Philippe Henarejos : Ça ressemble beaucoup à un coup de com. Sur le papier, on pourrait y croire, mais le problème c'est le calendrier qui est annoncé. Pour 2022 c'est totalement irréaliste, sans prendre trop de risques, je peux l'avancer ce soir. Pour aller sur la lune, c'est quand même difficile. La seule référence qu'on ait, c'est le programme Apollo dans les années 60. À l'époque, c'est une nation toute entière qui avait dépensé des dizaines de milliards de dollars, qui avait engagé en gros 400 000 personnes qui travaillaient d'arrache-pied jour et nuit pour parvenir en quelques années, à partir de la planche à dessin, pour (...)

Lire la suite sur Franceinfo

A lire aussi