SpaceX travaille avec Microsoft sur des satellites capables de détecter le lancement d'armes nucléaires

·2 min de lecture
SpaceX travaille avec Microsoft sur des satellites capables de détecter le lancement d'armes nucléaires
SpaceX travaille avec Microsoft sur des satellites capables de détecter le lancement d'armes nucléaires

SpaceX a fait appel à Azure, un énorme service de cloud computing créé par Microsoft, pour l'aider à développer et à exploiter des satellites expérimentaux capables de détecter des lancements de missiles dans le monde entier.

Microsoft a révélé son partenariat avec SpaceX mardi dans le cadre de son annonce plus large au sujet de nouveaux centres de données modulaires, ou de plates-formes de type conteneur d'expédition remplies de ressources de cloud-computing pouvant être déployées dans des régions éloignées du monde.

À lire aussi - SpaceX, Virgin Galactic... Voici ce que vous réserve le tourisme spatial dans les années à venir

SpaceX prévoit de relier de façon transparente les nouveaux appareils de Microsoft par l'intermédiaire de Starlink, la flotte en pleine expansion de satellites de la société. SpaceX prévoit de lancer jusqu'à 42 000 engins spatiaux et de les relier avec des lasers afin de fournir une alternative plus rapide aux réseaux à fibres optiques dans l'espace.

"La collaboration comprend la connexion du haut débit par satellite à faible latence de Starlink avec le nouveau centre de données modulaire (MDC) d'Azure", a écrit Microsoft dans un communiqué sur le partenariat. "Les deux sociétés prévoient également de connecter davantage Starlink au réseau mondial de Microsoft — y compris les dispositifs de périphérie Azure — en intégrant les stations terrestres de SpaceX aux capacités de réseautage d'Azure".

Les scénarios envisageant l'utilisation des MDC "vont des centres de commandement mobiles à l'aide humanitaire, en passant par les besoins des missions militaires, l'exploration minière et d'autres cas d'utilisation nécessitant une informatique sécurisée et de haute intensité sur Azure", a écrit Microsoft dans un article de blog.

Microsoft a également annoncé qu'il aidait SpaceX en tant que sous-traitant pour le nouveau projet du Pentagone, qui vise à améliorer et à étendre la capacité du ministère de la Défense américain à détecter les lancements de missiles. (...)

(...) Cliquez ici pour voir la suite

Covid-19 : une simulation identifie les places les plus sûres dans une salle de classe
Les extraterrestres qui seraient sur les exoplanètes proches devraient voir les signes de la vie sur Terre
Le créateur de la franchise 'Metal Gear' vient d'annoncer un nouveau jeu
Le service de rencontre Facebook Dating débarque en France
Cette vidéo montre la sonde Osiris-Rex prélevant un échantillon de l'astéroïde Bennu