SpaceX, pont imprimé en 3D et symphonie de Beethoven : l'actu des sciences en ultrabrèves

·2 min de lecture

Dans cette sélection du 14 septembre 2021 : SpaceX lance à son tour sa première mission de tourisme spatial, le pont de béton imprimé en 3D le plus long du monde a été construit, et la 10e symphonie de Beethoven, inachevée, a été complétée par une intelligence artificielle.

L'actualité scientifique du 14 septembre 2021, c'est :

En espace :

  • Une fusée de la société d'Elon Musk doit propulser mercredi 15 septembre 2021 quatre passagers qui passeront trois jours dans l'espace.

  • Une mission très ambitieuse qui sera la première de l'Histoire à n'envoyer en orbite que de complets novices, sans aucun astronaute professionnel.

  • Cette mission conclut un été marqué par l'envol de milliardaires dans l'espace : d'abord Richard Branson à bord du vaisseau de Virgin Galactic, puis Jeff Bezos avec sa société Blue Origin.

En high-tech :

  • Les Pays-Bas viennent d’accueillir le plus long pont du monde imprimé en béton, avec ses 29 mètres de long.

  • Inauguré le 8 septembre 2021, ses trois arches enjambent un plan d’eau dans le parc De Geologenstrook de Nimègue.

  • Le pont a été imprimé en une trentaine de parties séparées, chacune nécessitant une journée de travail.

En high-tech :

  • Un chercheur suisse développe des algorithmes capables de générer des partitions instrument par instrument.

  • Ils ont servi à exploiter les idées laissées par Beethoven pour une 10e symphonie qu’il n’a pas eu le temps d'écrire.

  • Il n’en existe que des fragments préparatoires, dont certains ont été attribués à une future symphonie sans que Beethoven y ait fait explicitement référence.

En santé :

  • Un "nez électronique" qui pourrait détecter l’échec d’une transplantation pulmonaire, ce que les spécialistes nomment la dysfonction chronique d’allogreffe pulmonaire.

  • Telle est la proposition d’un travail récemment présenté lors du dernier congrès de la société européenne de pneumologie.

  • Ce phénomène de rejet touche environ 50 % des receveurs d’une greffe pulmonaire cinq ans après la transplantation.

En espace :

  • Si les aurores polaires sont surtout visibles au nord du Canada et en Scandinavie, elles le sont aussi parfois plus loin des pôles, lors des orages magnétiques liés à la variation de l’activité solaire.

  • Les Inuits, les Vikings ou les Finlandais leur donnaient une explication[...]

Lire la suite sur sciencesetavenir.fr

A lire aussi

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles