SpaceX : explosion en vol du prototype SN11 après un décollage dans le brouillard

Xavier Demeersman, Journaliste
·2 min de lecture

En dépit du brouillard qui enveloppait le site de Boca Chica aux premières heures de la journée, le prototype SN11 a décollé à l’heure annoncée par Elon Musk : 8 a.m., soit 15 h en France métropolitaine.

Pour afficher ce contenu, vous devez mettre à jour vos paramètres de confidentialité.
Cliquez ici pour le faire.

L’engin s’est envolé, transperçant les nuages bas. Cela se présentait plutôt bien et les caméras embarquées offraient aux spectateurs un point de vue magnifique — à défaut d’images prises depuis le sol — sur les trois moteurs Raptor en marche. Puis ils se sont éteints et le Starship s’est incliné pour sa descente. Exactement comme prévu. Ou presque… Car quelques instants plus tard, peu avant l’atterrissage en douceur, la liaison a été interrompue et un grand boum a retenti au-dessus de Boca Chica. SN11 venait d’exploser (on peut voir les débris pleuvoir sur quelques images).

Pour afficher ce contenu, vous devez mettre à jour vos paramètres de confidentialité.
Cliquez ici pour le faire.

Les premières explications avancées par le patron de SpaceX sur Twitter : « On dirait que le moteur 2 a eu des problèmes sur l’ascension et n’a pas atteint la pression dans la chambre de fonctionnement pendant le rallumage d’atterrissage mais, en théorie, ce n’était pas nécessaire. Quelque chose d’important s’est produit peu de temps après le début du rallumage pour l’atterrissage. On devrait savoir ce que c'était, une fois que nous pourrons examiner les données plus tard, aujourd’hui ».

> Lire la suite sur Futura

À lire aussi sur Futura