SpaceX : un document détaille la colonisation de Mars avec le Starship

·2 min de lecture

Dans un white paper, soumis pour la prochaine enquête décennale sur les sciences planétaires et l'astrobiologie, on apprend que SpaceX, la Nasa, le Seti et plusieurs universités américaines ont étudié ensemble comment le Starship de SpaceX pourrait accélérer la colonisation de Mars, cette dernière pourrait débuter dès cette décennie. Ce document, qui n’a pas été rédigé sous la direction de SpaceX, détaille également le déroulement de cette colonisation et comment les premiers Starship seront utilisés comme précurseurs de Mars Base Alpha.

Un Starship martien avant un Starship lunaire ?

Toujours d’après ce document, le lancement d’un premier Starship afin d’évaluer ses performances pour un si long voyage, pourrait avoir lieu avant le retour de l’Homme sur la Lune que la Nasa envisage en 2025 mais que nous prévoyons plus tard. De façon très étonnante, ils envisagent en 2024, voire peut-être dès 2022 un lancement lors de la fenêtre de tir de septembre. Si 2022 nous parait très fantaisiste pour un système de transport dont le tout premier vol est prévu en février 2022 — et qu’il restera à démontrer le transfert en orbite terrestre du carburant du Starship qui s’envolera pour Mars —, la date de 2024 parait elle aussi très ambitieuse, d’autant plus que SpaceX doit aussi réaliser des vols de démonstration à destination de la Lune dans le cadre des missions Artemis de la Nasa.

Nasa : pourquoi les Américains ne retourneront pas sur la Lune avant 2025, voire 2028 ?

Sans surprise, les premières missions martiennes du Starship seront inhabitées et serviront à évaluer l'environnement martien dans plusieurs régions de façon à identifier les futurs sites d'atterrissage des missions habitées. Elles devront démontrer la capacité de la navette à se poser sur Mars en sécurité et à être laissée sur place jusqu’à l’arrivée d’un premier équipage qui pourrait compter de 10 à 20 personnes. Si les auteurs de l’étude n’ont pas indiqué à quelle date cette première mission habitée pourrait...

> Lire la suite sur Futura

À lire aussi sur Futura

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles