Des spécialistes de la santé mentale américains assurent que Donald Trump souffre de "narcissisme malfaisant"

Frédéric Carbonne
Des spécialistes de la santé mentale américains assurent que Donald Trump souffre de "narcissisme malfaisant"

Le comportement impulsif et l'extrême pauvreté du vocabulaire de Donald Trump avaient déjà défrayé la chronique, dès les primaires américaines. Certains posent désormais ouvertement la question de la santé mentale du président américain même si l'histoire des États-Unis a déjà vu des présidents pour le moins originaux. Des experts reconnus dans le monde entier se réunissent, jeudi 20 avril, à l'université de Yale, dans le Connecticut (États-Unis), pour débattre de la santé mentale et des compétences du président américain.

L'association de professionnels de santé Duty to Warn ("devoir d'alerte") a mis en ligne une pétition pour réclamer un examen clinique de Donald Trump. Elle a déjà recueilli plus de 41 000 signatures depuis février, dont celles de dizaines de milliers de spécialistes de la santé mentale. Le cas ne fait pas l'unanimité : certains psychothérapeutes, comme le professeur de psychiatrie Allen Frances, estiment que si Trump présente bien plusieurs symptômes, il n'est pas fou pour autant, et que l'affirmer "est une insulte envers les personnes qui soufffrent de maladie mentale."

Ces psychothérapeutes se considèrent comme des lanceurs d'alerte

C'est l'association Duty to Warn qui est à l'initiative de la conférence de Yale. Le président de l'association, le docteur John Gartner, est un psychiatre de l'université Johns-Hopkins de Baltimore. Il se voit comme un lanceur d'alerte : "Si on a le devoir de briser la confidentialité pour protéger une personne, alors que dire quand il s'agit de protéger des millions de personnes de la maladie mentale de Donald Trump ?"

Si on voulait créer un dirigeant qui a le profil psychiatrique le plus dangereux, on ne ferait pas mieux que Donald Trump.

En utilisant Yahoo vous acceptez les cookies de Yahoo/ses partenaires aux fins de personnalisation et autres usages