Le souverain de Dubaï condamné à payer 645 millions d'euros à son ex-épouse et ses enfants

·1 min de lecture

Mohammed ben Rached al-Maktoum, le dirigeant de 72 ans, chef du gouvernement des Emirats arabes unis, a été condamné ce mardi par la justice britannique à payer 645 millions d'euros à son ex-épouse et leurs enfants. Il s'agit de la plus grande compensation en matière de divorce accordée par un tribunal anglais.

Le souverain de Dubaï, Mohammed ben Rached al-Maktoum, a été condamné ce mardi par la justice britannique à payer plus de 640 millions d'euros à son ex épouse et à leurs enfants, ce qui est considéré comme la plus grande compensation en matière de divorce accordée par un tribunal anglais.

Le dirigeant de 72 ans, chef du gouvernement des Emirats arabes unis, devra payer 251,5 millions de livres (environ 300 millions d'euros) à sa sixième épouse, la princesse Haya de Jordanie, 47 ans, et effectuer des paiements pour leurs enfants Al Jalila, 14 ans, et Zayed, neuf ans, représentant au total 290 millions de livres (plus de 340 millions d'euros) pour couvrir la pension alimentaire et les frais liés à leur sécurité selon un jugement publié ce mardi.

Retrouvez cet article sur Europe 1

VIDÉO - La princesse Haya engage une bataille juridique contre l'émir de Dubaï

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles