Les soutiens de Benoît Hamon veulent y croire: "Si on se fiait aux sondages, Hillary Clinton serait présidente des États-Unis"

Esther Degbe
Mali 19 ans, assiste au meeting de Benoît Hamon par curiosité.

PRÉSIDENTIELLE 2017 - Et si les sondages ne comptaient pas? Et s'il lui restait encore une chance? À quatre jours du premier tour, Benoît Hamon, a tenu son dernier meeting ce mercredi 19 avril, place de la République à Paris. Celui qui avait surpris en remportant la primaire, puis avait joué pendant quelques jours au coude à coude avec Jean-Luc Mélenchon, avec 17 % des intentions de vote, a fini par dégringoler dans les sondages.

L'ex-ministre de l'Éducation, désormais à 7 %, est devenu "le vote de cœur" de ceux qui y croient encore et résistent à l'appel du "vote utile": donner sa voix à Emmanuel Macron pour empêcher François Fillon ou Marine Le Pen d'accéder au deuxième tour.

Le HuffPost est allé à la rencontre de ceux qui ont souhaité donner une dernière chance au candidat socialiste en se rendant à son meeting. Nous leur avons demandé s'ils comptaient toujours voter pour lui et pourquoi, comme vous pouvez le voir dans la vidéo en tête d'article.

Lire aussi :

Comment Benoît Hamon en est-il arrivé là?

Un nouveau ministre apporte son soutien à Macron

Ma France en 2050: la fin des discriminations liées au sexe ou au genre

Pour suivre les dernières actualités en direct sur Le HuffPost, cliquez ici

Tous les matins, recevez gratuitement la newsletter du HuffPost

Retrouvez-nous sur notre page Facebook

À voir également sur Le HuffPost:

Retrouvez cet article sur le Huffington Post



En utilisant Yahoo vous acceptez les cookies de Yahoo/ses partenaires aux fins de personnalisation et autres usages