Soutien de Valls à Macron: une militante socialiste porte plainte

Qui pour reprendre la tête d'un PS moribond ? A quatre mois du congrès, les candidats potentiels avancent discrètement leurs pions, mais les ténors ne se bousculent pas pour reprendre un parti en piteux état après sa double défaite historique

Marseille (AFP) - Une militante socialiste marseillaise a porté plainte contre le parti socialiste et la Haute autorité des primaires pour "abus de confiance" après le soutien apporté par l'ancien Premier ministre Manuel Valls à Emmanuel Macron, a-t-elle indiqué mercredi sur sa page Facebook et Twitter.

Sur ces réseaux sociaux, Sylvie Lions-Noguier publie un photo de sa plainte, dûment tamponnée: "Je dépose plainte à l'encontre du Parti Socialiste et de la Haute autorité des primaires (...) pour abus de confiance car suite aux élections primaires du candidat socialiste qui a coûté 2? (les deux tours) pour chaque citoyen, l'ensemble des membres se devaient de soutenir le candidat élu, et particulièrement M. Valls", peut-on lire dans la plainte, révélée par La Provence.

Mentionnant "la charte qu'il a lui-même signée mentionnant qu'en cas de défaite de sa part, il soutiendrait le candidat élu", une clause non "respectée par M. Valls et ses acolytes", Mme Lions-Noguier s'"estime victime d'un abus de confiance".

Elle publie également une image de la charte signée par le candidat malheureux à la primaire socialiste.

"J'estime que certains au Parti Socialiste ont les moyens de faire respecter les chartes signées ...et leurs hésitations sont fort douteuses ...si ils en sont incapables voilà qui va les y contraindre", écrit-elle par ailleurs sur Facebook où elle affiche son soutien à Benoît Hamon sur sa photo de profil.

En utilisant Yahoo vous acceptez les cookies de Yahoo/ses partenaires aux fins de personnalisation et autres usages