Soutien de Guillaume Peltier à Bertrand : pour Olivier Marleix, "c'est loin de clore le débat"

·1 min de lecture

La course à la présidentielle à droite s'est accélérée lundi. A la veille d'un bureau politique de LR lors duquel le maire d'Antibes Jean Leonetti doit présenter ses pistes pour dégager un candidat, le numéro 2 du parti Guillaume Peltier a lui d'ores et déjà choisi son champion. Il a en effet apporté son soutien à Xavier Bertrand, et ce alors que le président des Hauts-de-France a quitté LR en 2017. Interrogé sur ce soutien d'un cadre du parti, Olivier Marleix, vice-président de LR, le qualifie de "respectable". Mais, ajoute-t-il aussitôt, cela ne clôt pas les discussions. 

>> Retrouvez toutes les interviews politiques de votre grand journal du soir en replay et en podcast ici

La décision de Guillaume Peltier est "un choix personnel", estime Olivier Marleix.  Ce choix, ajoute-t-il, "est légitime et respectable". En revanche, "je ne crois pas que cela suffise à clore le débat et la discussion", rappelle-t-il. Mais la position de Guillaume Peltier au sein du parti ne rend-elle pas ce soutien particulièrement fort ? "Je ne compte pas les numéros chez LR", élude l'invité d'Europe 1. 

Un candidat naturel ? "Pour l'instant, ce n'est pas le cas"

"Notre parti est riche d'autres candidats potentiels, donc il faut que ce temps de choix que nous devons à nos adhérents et nos militants puisse avoir lieu", explique Olivier Marleix. Mais alors que LR se divise autour de l'opportunité d'organiser une primaire, ne serait-il pas plus simple de dégager un candidat naturel ? "Ce qui ferai...


Lire la suite sur Europe1

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles