"Un sourire svp" pour les sans-abri ? Le web fait la gueule

Remplacer l’habituel "1 euro s’il vous plaît" des pancartes des SDF par une vanne ? C’est le pari de l’humoriste Luigi Li, qui imagine des écriteaux qu’il distribue aux sans-abri.

Jeudi, il lance un Tumblr intitulé "Un sourire svp". On y voit des SDF posant avec leurs nouvelles pancartes. Les messages ? "Abracadra !!! ...Et merde, je suis encore dans la rue…", "J’ai perdu ma situation… vous ne l’auriez pas retrouvée par hasard ?!!", ou "Je sors avec Rihanna !!! …et ça coûte cher d’entretenir une fille comme ça… !!!".

Des bénéfices pour la Fondation Abbé Pierre

Contacté par "Le Nouvel Observateur", Luigi Li raconte avoir voulu faire un geste envers les sans-abri de longue date. Mais quoi ? "Je n’ai pas beaucoup d’argent, tout ce que je sais faire, c’est écrire des blagues", explique-t-il. Avec son compère photographe Little Shao, ils sont allés à la rencontre des SDF, leur ont proposé différentes pancartes.

Certains refusent, parce qu’ils ne comprennent pas le français ou parce qu’ils ne veulent pas être photographiés. D’autres s’en amusent et acceptent. Luigi Li observe ensuite l'effet de ses blagues : selon lui, elles permettent d'attirer davantage l'attention des passants.

À terme, une expo photo est prévue et les bénéfices des ventes seront reversés à la Fondation Abbé Pierre.

Une opération de promo ?

Léger couac : pour la promotion de son opération, Luigi Li s’est appuyé sur les réseaux sociaux, qui ne l’ont pas toujours accueilli chaleureusement. En effet, certains utilisateurs de Twitter ont demandé des explications à l’humoriste. 

On lui reproche de profiter de cette opportunité (...)

Lire la suite sur Le Nouvel Observateur

"Un sourire svp" pour les sans-abri ? Le web fait la gueule
Tout commentaire contraire à la réglementation en vigueur (et notamment tout commentaire à caractère raciste, antisémite ou diffamatoire) pourra donner lieu à la suppression de votre compte Yahoo
Le cas échéant, certains commentaires que vous postez pourront également donner lieu à des poursuites judiciaires à votre encontre.