Le souper (Arte) : Fouché et Talleyrand se sont-ils mis à table pour décider du sort de la France ?

·1 min de lecture

Juillet 1815. Napoléon a été vaincu à Waterloo, le pays n'a plus de dirigeant. Un dîner aux chandelles doit décider du sort de la nation : Talleyrand, ministre des Affaires étrangères, reçoit Fouché, ministre de la Police. Entre le vieil aristocrate roué qui navigue dans les eaux troubles de la politique qui sert ses propres intérêts, et le favori du peuple, coupeur de tête de Louis XVI, le huis clos se tranforme en joute verbale assérée. Le roué Talleyrand défend le retour de la monarchie, Fouché, lui, préfère Napoléon II. Qui va l'emporter ? La joute tourne au règlement de comptes quand chacun évoque les crimes que l'autre a commis pour gravir les échelons du pouvoir.

Les chandelles et les plats fins servent de décor à un affrontement explosif entre deux grands esprits obsédés par le pouvoir. Edouard Molinaro adapte la pièce truculente de Jean-Claude Brisville avec les mêmes acteurs : Claude Rich, et Claude Brasseur, disparu en dévembre dernier. Avec un plaisir manifieste; ils se livrent à un duel à fleurets mouchetés où les révélations le disputent aux répliques vipérines. Fouché et Talleyrand incarnent deux visions du monde, deux génies politiques qui se disputent, entre la poire et le fromage, l'avenir de la France.

Le souper entre Talleyrand et Fouché n'a jamais eu lieu. Jean-Claude Brisville s'est inspiré d'une phrase de Chateaubriand dans ses Mémoires d'Outre-tombe. Un soir de juillet 1815, il aperçut Talleyrand sortant d'une antichambre au bras de Fouché. Il résuma cette (...)

Lire la suite sur le site de Télé-Loisirs

Daniel Craig : la somme faramineuse qu'il pourrait empocher grâce aux suites du film À couteaux tirés sur Netflix
Lily-Rose Depp prête à rejouer au cinéma avec son père Johnny Depp ? Sa réponse sincère
Je ne rêve que de vous (Canal +) : la poignante histoire vraie de Jeanne Blum, la dernière femme de Léon Blum
La Vérité si je mens ! (W9) : les répliques cultes !
Laura Smet amuse les internautes avec une photo de Johnny Hallyday : "Quand mon père partait travailler"…