Soupçons de viols sur mineurs: la justice rejette la demande de mise en liberté de Jean-Luc Lahaye

·1 min de lecture
Le chanteur Jean-Luc Lahaye, lors d'un procès le 23 mars 2015 à Paris - DOMINIQUE FAGET © 2019 AFP

INFO BFMTV - Mis en examen pour viols sur mineurs, le chanteur de variété française est incarcéré depuis le 5 novembre. Il réclame sa remise en liberté, disant souffrir de ses conditions de détention.

La justice oppose une fin de non-recevoir au chanteur. Incarcéré depuis le 5 novembre, Jean-Luc Lahaye a formulé une demande de remise en liberté, requête rejetée par la chambre de l'instruction de la cour d'appel de Paris le 18 novembre, a appris BFMTV ce jeudi de sources concordantes.

La chanteur de 66 ans est mis en examen pour viols sur deux adolescentes âgées de 16 et 17 ans au moment des faits, entre 2013 et 2015. Elles reprochent à Jean-Luc Lahaye des relations sexuelles contraintes, mais aussi le fait de leur avoir demandé de se dévêtir devant une caméra sur Internet. À l'époque, elles avaient toutes deux porté plainte avant de se rétracter. Les plaignantes ont relancé les poursuites en début d'année, déclenchant l'ouverture d'une nouvelle enquête préliminaire. 

Mauvaises conditions de détention

Incarcéré à la prison de la Santé, Jean-Luc Lahaye dit souffrir de ses conditions de détention. Le chanteur, déjà condamné en 2015 pour "corruption de mineurs" est placé seul dans une cellule, située dans un quartier qu'il partage avec Georges Tron, l'ancien maire de Draveil condamné pour viols, et Jean-Luc Brunel, l'ex-soutien d'Epstein également mis en examen pour viols. 

Article original publié sur BFMTV.com

VIDÉO - Jean-Luc Lahaye accusé de viols : sa fille Margaux accuse son père de l'avoir "manipulée"

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles