Soupçons de fraude fiscale : la procureure de New York veut entendre Ivanka et Donald Trump Jr

  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.
  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.
·2 min de lecture
Dans cet article:
  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.
  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.

Donald Trump Jr et Ivanka Trump ont été cités à comparaître par la procureure de New York, qui enquête sur la Trump Organization.

Rattrapés par la justice. Le bureau de la procureure générale de New York Letitia James a cité à comparaître Donald Trump Jr et sa soeur Ivanka Trump dans le cadre de l'enquête civile sur la Trump Organization, où ils ont occupé des fonctions de direction, comme leur frère Eric, entendu le mois dernier. Donald Trump avait confié à ses deux fils adultes la responsabilité de diriger l'entreprise durant son mandat présidentiel, nommant sa fille conseillère à la Maison-Blanche.

À lire : Pourquoi le business de Trump intéresse encore la justice

Selon le «New York Times », les deux aînés de l'ancien président américain ont fait appel de ces citations à comparaître -qui concernent également leur père-, avançant comme argument le déroulement parallèle d'une enquête pénale qui a valu à Allen Weisselberg, directeur financier de la Trump Organization, d'être mis en examen pour fraude fiscale, accusé d'avoir dissimulé 1,7 million de dollars d'avantages en nature perçus entre 2005 et 2021. L'homme doit être jugé cette année. La procureure a déploré «des tactiques pour retarder», mais a assuré que cela «ne nous arrêtera pas de suivre les faits ni la loi» : «Nous allons demander au tribunal de contraindre Donald Trump, Donald Trump Jr et Ivanka Trump de témoigner sous serment. Notre enquête ne sera pas découragée.»

À lire :Soupçons de détournement de fonds : Ivanka Trump a été interrogée par un procureur

Le retour de la "chasse aux sorcières"

Les enquêteurs soupçonnent la Trump Organization d'avoir surestimé la valeur de certains biens immobiliers, lors de déclarations pour obtenir des prêts, et d'avoir sous-estimé ces mêmes biens auprès des autorités fiscales pour diminuer les impôts de l'entreprise. Au printemps dernier,(...)


Lire la suite sur Paris Match

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles