Soupçons de financement libyen visant Sarkozy : dans le carnet d'un ex-ministre de Kadhafi, un passage oublié

Parmi les éléments épars et contradictoires qui forment le dossier du prétendu financement libyen, il en est un qui nourrit plus que d'autres le fantasme : le journal de l'ancien ministre du Pétrole de Kadhafi Choukri Ghanem. Réfugié à Vienne après la chute du dictateur, Ghanem est mort le 29 avril 2012 dans des circonstances troubles – on l'a retrouvé noyé dans le Danube, l'enquête a conclu à une chute après un malaise que rien ne laissait augurer. Dans ses carnets, c'est aussi un 29 avril qui retient l'attention : celui de 2007, où il évoquait explicitement des versements d'argent à Nicolas Sarkozy.

Lire aussi - EXCLUSIF. Sarkozy-Kadhafi, les coulisses d'une machination

Dans sa version "réécrite", il évoque des versements "détourné[s] en chemin" 

En quels termes? Deux versions existent. Selon l'un de ses traducteurs, les deux premières pages constituaient en effet des "brouillons" dont des phrases ont été "réécrites" plus loin par Ghanem. La mention fatidique de 2007 en fait partie. L'auteur relate un déjeuner avec l'ancien Premier ministre Baghdadi Al-Mahmoudi dans la ferme de l'ex-directeur de cabinet de Kadhafi Bechir Saleh. Ce dernier aurait "dit avoir payé 1,5 million d'euros à Sarkozy" et ajouté que l'un des fils de Kadhafi, Seïf, "lui a envoyé 3 millions d'euros".

"

Il semblerait que les émissaires aient empoché une partie des sommes avant de les remettre à destination

"

 

A partir de là, les deux versions diffèrent. Dans le brouillon, Ghanem écrit : "Il semblerait que l...


Lire la suite sur LeJDD