La campagne de Marine Le Pen en 2022 visée par une enquête pour financement illégal

La campagne présidentielle de Marine Le Pen en 2022 est visée par une enquête en raison de soupçons de financement illégal, après un signalement de la Commission nationale des comptes de campagne et des financements politiques, a indiqué mardi le parquet de Paris.

La cheffe de file du Rassemblement national (RN) à nouveau dans le viseur de la justice. La campagne présidentielle de Marine Le Pen en 2022 fait l'objet d'une enquête portant sur des soupçons de financement illégal à la suite d'un signalement de la Commission nationale des comptes de campagne et des financements politiques (CNCCFP), a indiqué mardi 9 juillet le parquet de Paris, confirmant une information de BFMTV.

Après une enquête préliminaire, une information judiciaire a été ouverte le 2 juillet pour prêt d'une personne morale à un candidat en campagne électorale, acceptation par un candidat en campagne de prêt d'une personne morale, détournement de biens par des personnes exerçant une fonction publique, escroquerie commise au préjudice d'une personne publique, faux et usage de faux, a détaillé le parquet.

La CNCCFP, chargée de contrôler la régularité des dépenses des candidats, qui sont plafonnées et dont une partie est remboursée par l'État, avait adressé un signalement au parquet de Paris en 2023.

Avec AFP


Lire la suite sur FRANCE 24

Lire aussi:
Assistants d'eurodéputés du FN : Marine Le Pen, le parti et 26 personnes jugés à l'automne 2024
Assistants d'eurodéputés du FN : un procès requis pour 27 personnes, dont Marine Le Pen
Assistants d'eurodéputés FN : la justice saisit deux millions d'euros destinés au parti