Soupçons de favoritisme : le Parquet national financier enquête sur l’application StopCovid

·1 min de lecture

Le Parquet national financier (PNF) a ouvert une enquête préliminaire pour " favoritisme " après un signalement de l’association Anticor concernant le contrat de maintenance de l’application StopCovid, devenue depuis " TousAntiCovid ", a appris l'AFP ce 21 mai.

L’enquête est ouverte depuis septembre, mais n’a été révélée à nos confrères de l’Agence France Presse que ce vendredi 21 mai. Huit mois donc que le Parquet national financier (PNF) enquête sur des soupçons de " favoritisme " concernant le contrat de maintenance de l'application StopCovid, devenue depuis " TousAntiCovid ". Cette application utilisée par plusieurs millions de Français pour suivre l’évolution de la situation sanitaire, mais aussi dans le but d’être alerté en cas de contact avec une personne positive au Covid-19. L’alerte a été donnée par l’association Anticor, au printemps 2020, estimant que la maintenance payante réalisée par la société Outscale, filiale de Dassault Systèmes, pour l'application lancée en juin 2020 aurait dû faire l'objet d'un appel d'offres. En juin 2020, le quotidien L’Obs révélait ainsi que l’exploitation et la maintenance de l’application ont fait l'objet d'une facturation pour un coût " entre 200.000 et 300.000 euros par mois ". Problème, le développement de l'application, annoncé pendant le premier confinement, a été présenté comme réalisé à titre gratuit par différentes entreprises privées, parmi lesquelles Dassault Systèmes, Capgemini, Orange ou Withings. Un coût...

Lire la suite sur Marianne

A lire aussi

Bob Dylan fête ses 80 ans : ses 5 chansons les plus marquantes

Nordahl Lelandais condamné à 20 ans de réclusion pour le meurtre d'Arthur Noyer

Conflit israelo-palestinien : au moins 20 morts, dont neuf enfants

Plus de 90% des journalistes de "20 Minutes" en grève, opposés aux suppressions de postes

Motion de défiance contre la direction de 20 Minutes : "On va droit dans le mur"

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles