Soupçons d'emplois fictifs : que risque Penelope Fillon ?

France 3

À l'arrière d'une voiture, cachée par des vitres teintées,

Penelope Fillon quitte le pôle financier, mardi 28 mars. L'épouse du candidat des Républicains à la présidentielle s'est expliquée longuement face aux juges d'instruction : 13 heures au total. Une audition qui n'a pas convaincu, puisqu'elle ressort avec une triple mise en examen. Dans un communiqué, son avocat dénonce "une enquête et une instruction conduites exclusivement à charge, au mépris de la séparation des pouvoirs et de la présomption d'innocence, dans des délais de rapidité hors norme".

Soupçons de détournement de fonds publics

Les juges soupçonnent notamment Penelope Fillon d'avoir détourné des fonds publics à hauteur de 680 000 euros. Il s'agit de ses salaires perçus en tant qu'attachée parlementaire de son mari, puis de son suppléant, Marc Joulaud. Un travail dont la réalité n'aurait pour le moment pas été prouvée.

Retrouvez cet article sur Francetv info

VIDEOS. Présidentielle : Benoît Hamon "regrette profondément" que Jean-Luc Mélenchon refuse de se rallier à lui
Le débrief politique. Les socialistes au bord de la crise de nerfs
Mise en examen de Penelope Fillon : quelles conséquences si François Fillon est élu ?
Emmanuel Macron : avec qui va-t-il pouvoir gouverner ?
Présidentielle : Manuel Valls votera pour Emmanuel Macron

En utilisant Yahoo vous acceptez les cookies de Yahoo/ses partenaires aux fins de personnalisation et autres usages